Guide Pour Adopter Un Chat

Adopter un chat est toujours un moment plein de questionnement. Dans ce guide, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur l’adoption d’un chaton ou d’un chat.

Contenus afficher

Adopter Un Chat: Le choix du chat

Félicitations ! Vous avez choisi d’avoir un merveilleux partenaire qui vous apportera beaucoup de joie et des expériences incroyables tout au long de votre vie.

La décision entre nous tous

Le choix d’avoir un animal de compagnie doit être accepté par toutes les personnes vivant dans la maison que le chat partagera, de sorte qu’il sera comme un autre membre de la famille et tout collaborer à leurs soins et à leur attention. Si l’une des personnes qui vivent avec vous n’est pas d’accord, vous devez écouter ses raisons et les accepter. Si vous êtes tous d’accord, il est temps d’aller trouver notre futur partenaire.

N’oubliez pas qu’un chat peut vivre jusqu’à 20 ans, au cours desquels votre vie changent beaucoup : nous pouvons changer notre maison, notre partenaire, voire notre pays, ou notre travail, ont des problèmes financiers, ont des enfants, et bien plus encore.

Mais le chat sera toujours avec nous, quoi qu’il arrive, nous devons être responsables et et l’avoir toujours avec nous, puisqu’il est membre de la famille et nous accompagnera partout où notre vie nous mènera.

Même eux ont parfois des problèmes, de la santé ou du comportement, qui ont toujours une solution, et non pour cette raison les abandonner, sinon les comprendre et les aider comme vous le feriez avec vos amis. La vie d’un chat change aussi pendant toutes ces années, parfois il tombe malade, et il existe des moments d’adaptation ou des comportements qui peuvent être modifiés par d’éventuelles situations de stress ou des changements dans la maison ou le régime alimentaire.

C’est bon !Tout est rééquilibré comme dans toute famille. Et surtout, vous apprendrez beaucoup sur vous-même et sur votre vie avec lui sera toujours accompagné d’un ami très fidèle.

Votre maison sera là où elle est votre chat, sortira toujours pour vous saluer quand vous rentrez chez vous, se blottir avec vous dans le canapé quand il est temps de se reposer, il s’assiéra sur vos livres quand vous essayez de lire, vous leurs souvenirs avec vous toute la journée sous forme de poils sur vos vêtements et vous leur sourirez, vous volera la nourriture de temps en temps et cherchera n’importe quel jeu pour vous faire rire, de plus, si jamais vous êtes triste ou malade, assurez-vous que votre chat vous accompagne en silence et il ne vous quittera pas.

Les chats sont des amis inconditionnels pour la vie, dans la mesure où bon et mauvais.

La chose importante à faire pour choisir un chat

Les chats de tout âge sont tout aussi bien adaptés à votre foyer. Si vous n’avez jamais eu chat, il est recommandé d’en choisir un plus adulte et de connaître un peu son caractère pour voir si je m’adapterais à vous. Certains chats sont très énergiques, d’autres plus timides, d’autres très tranquille, certains plus aimants que d’autres…

Les petits chatons sont irrésistibles mais pense que la première année sont généralement de petits tremblements de terre imparables qui nécessitent beaucoup de jeu et des personnes expérimentées pour leur apprendre par exemple à ne pas mordre ou nous gratter. L’idéal est d’en prendre un petit, d’en avoir deux de mieux en mieux, parce que de cette façon, les deux apprennent et jouent ensemble, et ils seront inséparables pour la vie.

Si vous choisissez un chat adulte, même s’il a vécu dans la rue mais qu’il est domestique ou a s’adaptera aussi bien à votre domicile qu’à tout autre chat, ils sont également très reconnaissants lorsqu’ils sont traités avec un peu d’affection et donne un foyer.

Tout chat, quel que soit son âge, peut être votre ami pour la vie, quand il s’agit Le choix d’un chat par âge est influencé par votre expérience avec les chats et par le fait que vous recherchez un certain caractère en raison des besoins et des conditions de votre foyer pour qu’il soit mieux adapté.

Le caractère du chat ne dépend pas du sexe ou de la race, chacun a son caractère, des goûts et des particularités tout comme nous, chaque chat est un monde. Si vous avez déjà un chat à la maison, par exemple, il est plus facile de lui présenter un
sexe opposé, mais les femmes et les hommes stérilisés peuvent vivre ensemble avec des chats du même sexe sans aucun problème.

Adopter Un Chat: Le Caractère

C’est la chose la plus importante que nous devons prendre en compte pour choisir notre avenir chat. Nous devons réfléchir à la façon dont nous imaginons notre futur chat, s’il est indépendant, très attaché à nous ou aux deux, ayant besoin de sortir (même
semi-sauvage) ou capable de vivre à l’intérieur, s’il est très enjoué ou plutôt calme, et c’est la base de notre choix.

Il est très important que le caractère et les besoins du chat sont bien adaptés à notre entreprise et au type d’environnement que nous pouvons vous offrir.

S’il y a des enfants chercher idéalement des chats très sociables et apprendre aux enfants à interagir
avec le chat sans l’alourdir ou le tenir d’une manière qui pourrait le déranger. S’il y a des gens, l’idéal serait donc un chat adulte et calme qui remplit son rôle et en même temps recevoir la compagnie tranquille de cette personne.

Même chose si nous avons un chat très actif et nous voulons un autre chat, nous chercherons un chat avec le même niveau au lieu d’une activité très calme car ils ne se comprendraient pas très bien et une écraserait l’autre.

L’essentiel est d’examiner le caractère des chats, bien qu’il soit difficile de le dire en une journée, les personnes qui travaillent dans le refuge et les foyers qui s’occupent d’elles sachez mieux, dites-leur vos besoins et laissez-les vous conseiller.

Adopter Un Chat: Le Retour Á La Maison. Que Dois-Je Faire ?

Afin d’adapter notre foyer et notre mentalité à l’arrivée de ce petit chat,
nous devons tenir compte de plusieurs choses :

 

  • Les chats sont territoriaux, il est donc difficile pour eux d’accepter un autre nouvel animal et nous devons
    rendre les présentations progressives.

 

  • Les chats sont des chasseurs carnivores, leur nourriture doit donc être placée à leur
    disponibles toute la journée, ils sont prêts à chasser et à gérer leur propre nourriture. En outre, ils doivent s’entraîner à la chasse tous les jours.

 

  •  Les chats doivent marquer leur territoire chaque jour, ils ont donc besoin de certaines
    éléments tels que les grands grattoirs, sinon ils griffent le canapé, c’est un comportement naturel et nécessaire.

 

  • Les chats sont des animaux nocturnes, car leurs proies naturelles (rongeurs) sont également sont nocturnes, de sorte que les chats sont parfois plus actifs la nuit pendant que nous dormons.

 

  •  Les chats divisent généralement leur territoire en plusieurs zones, ayant une zone isolée pour faire leurs affaires.

 

  • Ils sont sédentaires, ils ont ne s’adapte pas facilement aux changements et à un nouvel environnement.

 

  • Les chats sont routiniers, ils s’adaptent donc très facilement à nos routines et les horaires.

Sachant ces choses fondamentales, l’idéal serait de diviser notre maison en plusieurs endroits, qui nous verrons petit à petit, mais avant cela, nous laisserons le nouvel arrivant en prendre chaque jours une pièce.

Le chat a besoin d’un « endroit sûr ».

Il y a quelque chose de très important que nous devons savoir pour comprendre de nombreux comportements des chats : ils ont besoin de leurs phéromones d’identification pour rester calmes. Les chats laissent leurs phéromones à la maison tous les jours, ainsi qu’en nous et d’autres animaux vivent avec eux, formant ainsi une odeur de groupe, de leur groupe social, et
leur territoire.

Leur façon de laisser des phéromones d’identification est de frotter le côtés de la tête (tempe), menton et joues, haut et côté de la hanche (base de la queue) et les pattes (entre les orteils) sur des surfaces, des objets, des animaux et des personnes. Cela calme et détend le chat car cela l’aide à identifier son environnement.

Que se passe-t-il dans un nouvel endroit ? Pas de phéromones !

Partant du principe que le chat est un animal sédentaire : Quand un chat rentre à la maison pour la première fois, quel que soit son âge, nous devons l’héberger dans une seule pièce avec la porte fermée. Il sera beaucoup plus facile pour le chat de s’adapter et il sera beaucoup moins stressé que si on le laisse se perdre dans la maison dès le premier instant, situation dans laquelle le chat est susceptible de se cacher en premier lieu, pouvoir passer des jours à se cacher et à ne pas manger.

Vos jouets et vos lieux de repos ou vos grattoirs doivent également y figurer. Après quelques jours, le chat se sera adapté à cet endroit et si nous voyons qu’il est calmes et avides de parcourir, nous vous ouvrirons la porte et vous laisserons sortir pour explorer
le reste de la maison, tant qu’il n’y a pas d’autres animaux.

Ce lieu de sécurité que nous avons créé est très important pour le chat, car en cas de sentiment de danger, il saura toujours où retourner pour se sentir en sécurité, ce sera son départ et retour. Sinon, si le chat prend peur, il courra sans but jusqu’à ce que
trouver un endroit parfois inaccessible pour se cacher, ce qui va générer plus de stress sur le chat.

La durée pendant laquelle le chat peut rester dans le lieu sûr dépend aussi effrayant que cela puisse paraître, certains chats auront besoin d’une semaine et d’autres d’un jour ou deux.

Nous le saurons lorsque nous entrerons dans la pièce et que nous verrons le chat sortir pour nous saluer, alors nous lui ouvrirons la porte et, la laissant ouverte, nous marcherons avec lui. Un chat se promène à côté de lui alors qu’il explore la maison.

Faites attention aux fenêtres, les garder fermés, ainsi que la porte de la rue ou du jardin, laisser le chat se demander ce qu
et s’il est effrayé par un bruit inconnu, il retournera dans la pièce qu’il a déjà vous savez. L’adaptation est une question de jours, le chat va laisser ses phéromones dans le chambre et progressivement dans le reste de la maison jusqu’à ce qu’elle soit considérée comme territoire.

Adopter Un Chat: S’il y a d’autres animaux

LES CHATS

Le chat est un animal territorial, et il lui est parfois difficile d’accepter d’autres animaux dans son environnement, d’autant plus si l’environnement est fermé. La première règle que nous devons connaître est la suivante :

Ne jamais présenter un chat à un autre chat ou à un chien librement et immédiatement ! Si nous faisons tout cela d’un seul coup et qu’ils se battent, alors ce sera plus difficile à introduire pour s’entendre.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, la première chose à faire est de créer pour le nouveau chat son « lieu sûr », c’est-à-dire une pièce où le nouveau chat a tout ce dont il a besoin et où il commence donc à savoir l’environnement et laissent leurs phéromones d’identification.

La présentation

elle doit se faire à un moment où les chats sont calmes, où il n’y a pas de bruit ou autre. C’est stressant.

Important : les deux chats doivent être en bonne santé, le nouveau chat doit d’abord être vermifugé et testé pour la leucémie et l’immunodéficience félines, par tout comme notre chat, s’assurer que tout va bien.

La première introduction peut se faire en mettant le nouveau chat dans une caisse, le laissant dans la même pièce, et en laissant notre chat dans la pièce, sans le forcer, pour qu’il puisse tout sentir et voir le nouveau chat. Le sac de transporteur sert de mesure de sécurité, car le plus normal dans cette situation est que l’on crache, grogne et lève même la patte pour frapper.

Les chats se mettent souvent en colère lorsqu’ils voient un autre chat, et s’ils ne le font pas nous mettons cette mesure de sécurité, le plus normalement c’est qu’ils s’attaquent les uns aux autres, et c’est ce que nous essayons d’éviter.
Il arrive aussi parfois que notre chat étant en colère, il nous reniflera ou nous griffera, nous devons comprendre que le chat est coincé dans cette situation, il n’y a rien de personnel !

Vous devez veillez à ce qu’il n’arrête pas de manger à cause de cela. Si les chats sont plus ou moins calmes,
nous pouvons attendre comme ça pendant environ 15 minutes, en donnant exemple de prix aux deux chats, et ensuite nous prenons notre chat de chambre tranquillement, on ferme la porte et on laisse l’autre chat sortir du sac de transport. Si le chat est stressé (miaulements forts, tentatives d’attaquer), vous devez mettre fin à la session.

Ce que nous essayons de faire, c’est de rendre la vie des chats la moins stressante possible. Si c’est le cas, laissez les chats se calmer et retenter le jour d’après. Si la situation se répète, nous devons demander l’aide d’un professionnel.

Nous devons comprendre que les chats sont territoriaux et qu’ils commencent généralement leur relations avec les autres animaux sur la défensive. Pour les félins, c’est naturel qu’un autre chat est considérer comme un intrus et donc grogne et veut même l’attaquer. Mais nous ne voulons pas qu’ils s’attaquent mais qu’ils se voient peu à peu pour s’accepter.

La tolérance entre les chats et entre les chats et les chiens commence lorsqu’ils se rendent compte que le nouvel animal n’est pas une menace. Après quelques jours de ces séances, quand on voit que les deux chats sont silencieux, ils ne grognent ou ne crachent plus, alors on peut ouvrir la porte du sac de transport et sans le forcer, permette au nouveau chat de sortir et d’explorer.

Dans cette situation, vous pouvez les surveiller (il est important de garder la porte de la chambre fermée et que nous sommes avec eux) mais alors nous intervenons et essayons de distraire leur attention, en évitant notamment le contact visuel direct entre eux.

Une fois que les chats seront réunis, il peut y avoir une période de persécution, de grognement, beaucoup plus léger, c’est
alors quand les deux chats doivent avoir plus d’espace, en leur laissant la maison et quand nous pouvons commencer d’autres sessions positif pour tous les deux : mettre quelque chose à manger une ou deux fois par jour et jouer avec les deux chats en même temps, avec une sorte de jouet comme une ficelle ou une corde. Il est important de créer des moments positifs avec les deux chats, pour qu’ils se sentent intégrés.

Nous avons réussi à les amener à se tolérer mutuellement, maintenant essayons qu’ils soit amis.
Si on voit qu’un des chats essayant de jouer et l’autre ne veut pas, nous devons attirer leur attention sur un jeu et jouer avec, afin de ne pas décharge toute cette énergie avec l’autre chat, qui préfère le calme.

Il y a des chats qui peuvent être tolérés mais qui ne sont jamais amis, c’est-à-dire qu’ils peuvent vivre ensemble
paisiblement, mais ils ne coucheront pas ensemble ou ne se toiletteront pas.

LES CHIENS

Le plus important est l’attitude du chien, le chat est capable de tolérer des individus qui ne représentent pas une menace pour lui. Si le chien lui aboie dessus, il devient très nerveux et court même vers lui, la situation sera plus difficile. Le chat doit contrôler la situation et le chien doit être calme.

Commençons par faire une bonne promenade au chien, pour qu’il soit moins nerveux. La première présentation que nous pouvons faire avec le chat à l’intérieur du transporteur, juste pour vérifier la réaction de chacun d’eux en toute sécurité. En général, le chat crache et grogne, mais pas de trop se tendre et va dans le sac de transport, nous ne voulons pas cela.

Nous allons commencer avec le chien à distance et nous le rapprocherons lentement sans forcer la situation selon comment le chat réagit. Si dans cette première session, le chat est plus ou moins calme (crachages et grognements compris), les séances suivantes nous permettent de libérer le chat et qui dispose de hauts lieux pour grimper et se sentir plus en sécurité.

Toutes les sessions de présentation, le chien doit être attaché et nous devons toujours le récompenser pour être tranquille, sans aboyer. Il est également essentiel que la collier n’est pas  trop serré, mais desserrée.
Plus tard, si les deux animaux sont calmes, l’idéal est de créer des moments positifs avec eux, comme du jeu.

Il est très important de ne pas laisser le chien et le chat ensemble et seuls pendant les premiers mois, même s’ils se connaissent déjà. Vous devez observer comment le chien réagit lorsque, par exemple a un jouet ou est en train de manger et le chat s’approche.

adopter un chat

Enfin et surtout, nous devons parler de notre attitude. Si nous sommes nerveux ou effrayés, nous n’aidons pas beaucoup. Nous devons avoir la sécurité et être positive, en transmettant le calme aux animaux et en projetant une énergie positive.

Si nous sommes tendus, nous transmettons ce sentiment, si nous avons peur, nous alertons des animaux, et ce n’est pas ce que nous voulons. Notre attitude doit être calme, et même sourire et être heureux, il n’y a aucune raison de ne pas le faire.

Transmettons la joie aux animaux, Soyons positifs sur le fait qu’ils seront bien acceptés, transmettons au nouvel animal
il fait déjà partie de la famille et est aimé comme les autres. Ainsi soit-il !

3. Adopter Un Chat: Les Éléments Essentiels Du Foyer

Les chats à l’état sauvage répartissent leur territoire dans différentes zones. Nous connaîtrons et nous essaierons de les créer chez nous de manière aussi similaire que possible.

Vie sociale et zone de jeu du chat

C’est là que le chat passera la plupart de son temps. Gardez à l’esprit que les chats feront leur vie avec vous, leur zone de vie sociale sera donc la même que le vôtre, généralement le salon ou la cuisine. C’est là qu’il est efficace de mettre un grattoir
grand et robuste qui remplace ce qui serait pour un chat à l’état naturel, un arbre où l’on peut aiguiser ses griffes et grimper pour surveiller tout d’en haut.

Si nous plaçons le grattoir dans un endroit différent où il n’y a presque pas de vie, comme par exemple une chambre d’amis ou une salle de bain, le chat ne l’utilisera pas et c’est alors qu’il grattera d’autres surfaces telles que le canapé (il est également vertical et robuste car un arbre et se trouve dans la zone de vie sociale).

Outre le fait d’aiguiser vos griffes et de laisser ces
phéromones, le chat a besoin de s’étirer et de tonifier ses muscles, donc si vous mettez un grattoir trop petit et que le chat est adulte, il ne pourra pas l’utiliser et ira à un autre endroit.

Un grand grattoir deviendra également un lieu de repos et de jeu. Vous pouvez trouver des grattoirs de tous types et de tous prix sur le marché, en choisir un haut et si possible avec plusieurs plateformes, ça vaut le coup.
Vous pouvez installer différentes hauteurs avec des étagères vides fixées au mur, ou sur des meubles en laissant un espace libre.

Si vous avez un chien dans la maison, vous pouvez mettre la nourriture pour chat dans l’un des ces endroits, ainsi qu’une couverture pour qu’il puisse y dormir. Les chats préfèrent être en hauteur et ils ont moins peur lorsqu’ils peuvent observer d’en haut. C’est aussi là qu’ils préfèrent jouer.

Les chats très actifs et plus jeunes s’amuseront beaucoup et pourront monter et descendre, courir et sauter, c’est beaucoup plus amusant !

La place du SOLEIL : indispensable !
Les chats ont besoin de se prélasser au soleil tous les jours, il est bénéfique à tous égards et ils adorent ça. Essayez de trouver  l’endroit où le soleil est présent, et lui mettre un lit ou une couverture pour chat, ou si vous avez une terrasse ou un patio (sans dangers) le laisser prendre un bain de soleil.

Zone d’alimentation du chat

En général, le chat domestique préfère avoir un endroit où aller pour manger. Ce lieu peut être situé au même endroit que votre vie sociale. La seule zone qui devrait être séparée est la zone de toilettes. L’eau doit
d’être toujours disponible, propre et fraiche, en le changeant quotidiennement.

Zone de toilettes pour le chat

Nous devons laisser un endroit de la maison uniquement pour que le chat puisse faire ses besoins. L’endroit pour mettre le bac à litière est très important, il doit être un lieu avec peu ou pas de circulation et loin du bruit (loin de
fenêtres, machines à laver, etc.) L’endroit idéal est généralement une salle de bain dans la maison ou une chambre
de peu d’utilité quotidienne.

Le bon type de litière est une litière très grande et peu élevée, facilement accessible pour le chat. Les chats qui ont des problèmes d’arthrose ou d’équilibre, ou tout autre douleurs dans les jambes, ils préfèrent les litières avec des bords bas et larges, placés dans des endroits accessibles.
Il existe de nombreux types de litière, avec ou sans parfum. Au début, je suggère de commencer par du grain non parfumé, ce qui est plus naturel pour notre chat.

Il y a aussi les jardins, il s’agit d’essayer de trouver ce que notre chat aime le plus, ou c’est plus confortable pour lui.
Le nettoyage du bac à litière doit être quotidient, en retirant les selles tous les jours et changer complètement le sable une fois par semaine ou toutes les deux semaines, en fonction du nombre de chats qui l’utilisent et le type de sable.

Les chats n’ont pas besoin qu’on leur apprenne à utiliser la litière, dès qu’ils le découvrent ou que nous mettons
sur le sable, ils savent à quoi ils vont servir, même les chatons de 3 semaines savent déjà comment l’utiliser
sans que personne ne leur enseigne.

Les chats sont des animaux extrêmement propres. Si votre chat fait l’une de ses besoins extérieurs, indique qu’il a un problème et demande de l’aide, toujours est un signal d’alarme parce que quelque chose ne va pas. Ne punissez jamais votre chat ou se mettre en colère contre lui, essayer de comprendre ce qui peut aller mal et l’aider.

Si nous déplaçons le bac à litière, nous devons le montrer au chat, en amenant à lui ou vous mettre dans le sable, pour qu’ils sachent où il se trouve.

Surveillez les fenêtres et les sorties vers l’extérieur

Si vous vivez dans un appartement, faites attention aux fenêtres, les chats sont très curieux et peuvent tomber. Si nous voulons que les fenêtres soient ouvertes, nous devons d’abord mettre un filet ou une maille protectrice, car notre chat voudra jeter un coup d’œil et risque de tomber. Il est essentiel que notre maison soit sûre.

Adopter Un Chat: L’Alimentation

Le chat est prêt à chasser sa propre proie et à la manger quand il le souhaite, et c’est un carnivore.
Nos chats d’intérieur ne chassent plus ou ne mangent plus des rongeurs, des oiseaux ou des poissons.

Si votre chat a beaucoup d’angoisse alimentaire, idéalement, vous devriez étudier et surmonter cette anxiété au lieu de lui enlever la nourriture et de le faire dépendre de nous pour manger.

Si notre chat est au régime parce qu’il est trop gros, il serait également idéal d’étudier la raison de son obésité et l’aider. Il peut également y avoir une situation où il y a plusieurs chats à la maison mangeant des aliments différents. Dans tous ces cas, si nécessaire, nous serons amener alors a nourrir les chats nous-mêmes, au moins quatre fois par jour.

Les chats préfèrent manger de petites quantités et plusieurs fois par jour. En ce qui concerne le type d’alimentation, l’alimentation naturelle est de plus en plus en plein essor, est plus saine et plus équilibré que n’importe quel aliment composé tant qu’il est fait correctement. Si vous décidez de nourrir votre chat avec ce type d’aliments, alors vous devez lui donner la nourriture pendant la journée.

Si vous préférez donner une alimentation à base d’aliments pour animaux, il existe également des aliments naturels beaucoup plus sains que ceux que l’on trouve dans les supermarché.

Trouvez un magasin spécialisé et demandez à votre vétérinaire en qui vous avez confiance quelle serait la nourriture la plus appropriée pour votre chat. Gardez également à l’esprit si il a des  allergies, les intolérances l’anxiété, l’obésité, et en général toute maladie, peut être traités et guéris par des thérapies naturelles.

Adopter Un Chat: L’Hygiène Du Chat

Les chats ont un outil très utile pour l’automobile se laver : leur langue.
Ils n’ont pas besoin d’être douché comme les humains puisqu’ils se lèvent tous les jours, surtout après le déjeuner.
Les chats aiment l’eau, ce qu’ils n’aiment pas se sont les manipulations impliquant la baignade, le bruit et l’environnement
hostile (baignoire glissante, jets d’eau), principalement aussi parce qu’il s’agit de quelque chose contre nature pour lui et inutile.
A moins que le vétérinaire ne prescrive les bains pour (champignon, gale, toute dermatite),  vous n’avez pas besoin de laver les chats.
Il est important de vérifier le pelage de notre chat, car c’est un symptôme de bonne santé. Les chats en bonne santé se lavent quotidiennement et ont un pelage très propre. Si les poils de votre chat sont sales, consultez votre vétérinaire.

Si le chat a les poils courts, vous pouvez le brosser une fois par semaine pour éliminer les poils morts et
pour que des boules de poils ne se forment pas.

S’il s’agit de poils longs, l’idéal serait qu’ils soient 3 ou 4 fois par semaine parce que certains chats font des nœuds ( boule de poils) qui finissent par tirer leur peau et les blesser. Vous pouvez également leur donner plusieurs fois par semaine de l’herbe à chat (orge) pour les aider à digérer les boules de poils.

Adopter Un Chat: Santé Et Identification

Une bonne alimentation et un bon régime alimentaire sont très importants pour la santé de notre chat.
Emmenez-le chez le vétérinaire une fois par an ou même plus selon leur santé.

Si vous avez des doutes, il vaut mieux consulter que de laisser des doutes sans réponse, surtout si nous voyons des symptômes étranges chez notre chat.

En ce qui concerne les vaccinations et les vermifuges, chaque vétérinaire a un protocole, alors vous feriez mieux
demandez à votre vétérinaire de confiance.
Si vous voulez  couper les griffes, il suffit de couper le bout des griffes, avec des ciseaux spéciaux, en cas de doutes ou d’hésitation faîtes appelle à votre  vétérinaire.

Les symptômes possibles d’une maladie qu’il ne faut pas manquer :

  • Le chat arrête de manger ou mange moins
  •  Les poils du chat sont constamment sales ou pelliculaires
  • Le chat a cessé de se laver
  • Il est déshydraté
  •  Il a la diarrhée ou des selles sanglantes
  •  Il a beaucoup de morve et/ou d’éternuements
  • Il a arrêté de sauter
  •  Il se lave compulsivement une partie de son corps
  •  Soudain, il est agressif si on essaie de le toucher à un endroit particulier
  •  Il a cessé de venir nous saluer lorsque nous sommes rentrés à la maison
  •  Urine en dehors de la litière, sur des surfaces horizontales
  •  Lorsqu’il urine, miaule ou ouvre grand la bouche, symptômes de douleur
  •  Il va souvent aux toilettes mais il n’urine pas beaucoup.
  • Il devient maladroit, marche le long du mur de la maison, tombe
  •  Il perd ses poils comme une calvitie, de plaies cutanées ou d’alopécie
  •  Il a les oreilles tombantes, ou des blessures derrière les oreilles
  •  Il a des difficultés à respirer ou des crises d’asthme
  •  Il ne soulève pas sa queue et ne la déplace pas
  •  Il miaule sans cesse quand il est seul
  •  Vomissements et bave constants
  •  Il ne fait pas ses étirements quotidiens
  •  Troisième paupière visible

Micropuce ou puce d’ identification

Dans certains pays, la micropuce des animaux est obligatoire, même si ce n’est pas le cas dans votre pays, il est toujours conseillé de la mettre. Même si ce sont des chats d’intérieur, qu’ils ne vous quittent jamais, la vérité est qu’un transfert chez le vétérinaire ou voyager avec le chat et tout peut arriver pendant ce voyage et le chat peut se perdre. Si il est identifié, il y a de bonnes chances qu’on le retrouve.

La puce a la taille d’un grain de riz et est située sur le côté gauche du cou du chat.

 

Adopter Un Chat: Le  Jeu Chez Le Chat

 

Le chat a besoin de développer ses aptitudes à la chasse, étant un chat domestique, il le fera dans le cadre du jeu et nous devons lui permettre de ne pas générer des problèmes d’anxiété. Il ne faut pas jouer avec les mains, mais plutot avec des objets comme. Avec de nouveau jouets, le chat appréciera et passera beaucoup de temps à jouer.

Dans les magasins spécialisés, on peut trouver des jouets comme : des souris, des jouets en corde comme une canne à pêche
(idéal pour jouer avec le chat), des balles de caoutchouc, etc.

Les jouets pour chats devront être particulièrement léger, car ils aiment les mettre en l’air et les porter dans leur gueule, lui donner un coup de pattes et courir après, comme une souris. Parmi les jouets préférés des chats figurent ceux qui sont
ressembler à une souris, un oiseau ou un insecte, et non pas esthétiquement, mais en termes de taille et de poids, et
même faire un peu de bruit.

Des jeux qui génèrent des problèmes de comportement chez le chat

Beaucoup de gens ont tendance à aimer jouer à des jeux brutaux avec le chat. Ils jouent avec leurs mains, provoquant le chat et le mettant en colère, surtout si le chat est petit. Il est contre-productif de jouer avec nos mains avec le chat, car cela génère des problèmes plus tard chez le chat quand il est adulte.

Lorsque le chat passe de l’âge d’un mois à deux mois, il passe par une phase d’apprentissage très important : maîtrise de soi et intensité de la morsure. Ils apprennent généralement ceci en jouant avec ses frères et sa mère, il est donc idéal que le chaton vive avec sa famille jusqu’à l’âge de deux mois et demi ou avec d’autres chats qui lui apprennent. Si le
chaton ne passe pas cet âge avec sa famille de chats, et au lieu de cela, elle le passe avec nous, nous devons être prudents.

À ce stade, lorsque l’on joue avec le chat avec ses mains, nous lui apprenons deux choses : que notre corps est une proie (pas
oublier que le chat est un animal de chasse), et qu’il peut tout mordre et griffer tout ce qu’il veux (comme le chaton est petit, il ne fait pas mal et on se plaint). Il s’agit de provoque avec nos mains et est fait pour mordre.

Que se passe-t-il lorsque le chat est adulte ? Qu’il n’a aucune maîtrise de soi.
Ils se transforment généralement en chats qui mordent très forts, qui se précipitent sur nous et nous mordent, il ne sont pas en de se contrôler quand il s’agit mordre, sinon ils sont frustrés.

Il ressemble souvent à un chat agressif, vous pouvez à peine le toucher parce qu’il mord, que vous
« attaque » en traversant les couloirs de la maison, ou quand vous êtes assis tranquillement.

Tous ces comportements inappropriés sont généralement dus à une grave erreur d’éducation. Mais il n’est jamais trop tard.
Si, pour une raison quelconque, le chaton ne peut pas être avec d’autres chats pendant un à deux mois, nous pouvons vous apprendre, avec quelques indications très simples :

 

  •  Bien sûr, ne jouer jamais avec le chat avec nos mains ou nos pieds.
  •  Inciter le chat à jouer avec des jouets, notamment ceux de longue corde ou de canne à pêche, que le chat ne peut pas se retrouver entre nos mains pendant que nous jouons avec lui.
  • Un petit chat, et jusqu’à ce qu’il soit adulte, a besoin de beaucoup d’activité.
  • Si il vous mord, nous ne devons pas bouger votre main (si la proie bouge, il mordra plus fort) a ce moment la crier, pour lui montrer qu’il nous fait du mal. Cela est fait avec ses frères et sœurs chatons lorsqu’ils jouent entre eux. Quand il nous laisse partir, nous devons discrètement retirer notre main ou notre pied et détourner leur attention vers d’autres jeux comme ceux dont nous avons parlé précédemment. Ce cri ne doit être fait que quand il s’agit d’un jeu, jamais si un chat nous attaque pour une autre raison.
  • Nous devons respecter l’espace vital du chat et ne pas le submerger lorsqu’il ne veut pas être caressés ou tenus. Lorsqu’il exige une activité, elle doit être donnée, lorsqu’il est temps de se reposer, on pourra le caresser.

Adopter Un Chat: Conseils Pour Améliorer La Relation Avec Votre
Félin

 

Il existe des chats très affectueux qui demandent constamment des caresses et de la compagnie, mais les chats sont généralement isolés de temps en temps et ne veulent pas être dérangés.

Ils peuvent avoir des moments dans la journée où ils veulent être avec vous et des moments où préfèrent dormir sur une étagère ou dans un placard. Si vous voulez avoir une bonne relation avec votre chat, apprenez les moments où il faut jouer et faire des câlins et de les laisser tranquille. Plus vous le laisserez tranquille, plus il se rapprochera de vous.

Bien souvent, nous réalisons le contraire, avec notre désir de les embrasser, de les prendre et leur donner de l’amour, on les accable trop et pour eux c’est parfois une situation stressante à fuir.
La relation avec les chats doit être pacifique et respectueuse.

Manipulation les chats

Si vous avez adopté un petit chaton, il est faut le manipuler doucement, quand il est calme (jamais en jeu). Vous pouvez le prendre doucement et le mettre sur vous, puis ne pas le tenir et laissez-le partir, jouez avec lui jusqu’à ce qu’il continue à jouer.

En revanche, si nous le faisons quand il est calme, il le prendra comme une chose agréable.
Nous, les humains, avons tendance à vouloir transporter tout animal qui est petit, nous l’aimons et il nous fait sentir bien.
Si le fait de tenir votre chaton lui fait mal, cela peut le traumatiser et le faire grandir avec la peur de se faire prendre. Faites attention à ne pas le blesser et soyez très respectueux avec.

Il est temps de le manipuler. Caressez-le doucement et toucher ses petites oreilles, ses pattes, son ventre… pendant qu’il mange ou dort, tant qu’il se laisse faire et ne voit pas cela comme une punition ou une imposition. Il s’agit simplement de prolonger les douces caresses sans que ce soit ennuyeux pour lui. Ce faisant, nous pourrons l’aider quand il sera temps de l’emmener au
vétérinaire, c’est moins stressant pour lui quand ce dernier devra regarder dans ses oreilles, faire une prise de sang, etc.

Les moments de caresse

Si le chat est très actif,  joue,  saute et cour, chasse un jouet, n’essayez pas de le prendre. S’il y a des enfants dans la maison, nous pouvons leur apprendre à jouer avec le chat au moyen de jouets afin qu’ils puissent profiter ensemble de ces moments de jeu. Les moments de caresses sont quand le chat est endormi ou calme, ou quand il vient vers nous pour des caresses.

Mais s’il commence à remuer le bout de sa queue ou toute la queue et qu’il lance oreilles en arrière, arrêtez de le caresser et laissez-le tranquille. Quand un chat se tape la queue par terre, c’est juste qu’il est mal à l’aise. Si nous ne respectons pas cela
pour le laisser tranquille, il pourrait passer au signal suivant qui serait de mordre et partir.

C’est notre faute, a-t-il prévenu !

Les sanctions sont inutiles et contre-productives chez le chat

Personne n’est digne d’être puni, et encore moins un animal, car c’est involontaire, ni bon ni mauvais. C’est pourquoi, si notre chat présente un problème de comportement, il est très probablement malade ou a trop de stress, par exemple, pour uriner hors du bac à litière ou si il nous attaquent.

En aucun cas, la sanction ne résout un problème, mais elle est pire. Les chats n’ont pas besoin de punition pour apprendre, ni de stimuli négatifs comme des sprays d’eau ou des choses similaires.

Vous devez comprendre les comportements naturels des chats pour savoir si il y a vraiment un problème de comportement ou est-ce quelque chose que nous ne pouvons pas intervenir. Par exemple, nous ne pouvons pas punir notre chat de grimper
les tables ou les étagères, gratter le canapé ou voler notre nourriture.

Ce sont tous les comportements naturels du chat et il est nécessaire de les comprendre et selon quels cas
pour mettre en place des solutions naturelles pour lui.
Nous avons déjà parlé de la façon dont les chats préfèrent vivre en hauteur, alors comment allons-nous faire comprendre à un chat qu’il ne peut aller nulle part ?

S’il vole notre nourriture, la prochaine fois nous en aurons plus. Faites attention à ne pas le laisser à la vue de tous.

Si nous appliquons une punition, quelle qu’elle soit, à tout comportement naturel,,nous allons créer chez le chat de la peur et de la frustration, au lieu de la compréhension et de l’éducation.

Chats très timides ou effrayés

Si votre chat est très effrayé et reste caché, essayez de le sortir de cette situation: nourriture ou jeu irrésistible, quelque chose de positif qui fait que ça se fait tout seul, et non par la force. Donnez-lui du temps, de l’espace et montrez-lui que vous n’êtes pas une menace pour lui : ne pas aller vers lui par devant mais par le côté ou par derrière et par le côté, se pencher ou allongez-vous, clignez lentement des yeux en le regardant et évitez de le fixer. En outre, la peur peut être traitée par des thérapies naturelles avec des résultats spectaculaires !

Adopter Un Chat: La Grossesse & La Toxoplasmose, Ce Qu’il Faut Savoir!

 

Vous avez adopté un chat et peut-être qu’avec le temps vous déciderez d’avoir un enfant, c’est là que vous entendrez le mot
Toxoplasmose en permanence, par les médecins et la famille. Avant qu’ils ne vous effraient avec des histoires exagérée, il est préférable que vous ayez tous les éléments de manière préventive et que vous connaissez la relation entre les chats et la toxoplasmose, de sorte que quand le jour viendra, n’ayez pas peur et profitez de votre grossesse avec vos chats.

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie infectieuse, causée par une un protozoaire parasite appelé Toxoplasma gondii, et
cause de graves problèmes, en particulier chez le fœtus. Il s’agit d’un zoonoses car elle est transmise des animaux aux humains.
Nos amis les chats sont les seuls a avoir ce parasite, c’est-à-dire que le chat est le seul animal dans lequel ce parasite couve ses œufs (oocystes).
Ces parasites se trouvent principalement dans le sol, et sont généralement transmis par les rongeurs ou des oiseaux, et les personnes qui travaillent la terre ou le jardin peuvent également être infectées. Le rôle du chat dans toute cette histoire est qu’en chassant et en mangeant ces animaux en tant que proie naturelle, le parasite utilise le chat pour incuber ses oocystes.

C’est notre plus grand ennemi (pas le chat). Mais si votre chat ne chasse pas ou ne mange pas d’animaux vivants, mais se nourrit de  viande bien cuite, il n’y a pas de problème. Et si vous le faite, pendant la grossesse il faut l’éviter. Quoi qu’il en soit, cela continue :

Un chat infecté par le parasite le couve pendant une période comprise entre 3 et 20 jours, et pendant un mois, il se trouve dans ces  excréments (dans les selles). Ces selles avec oocystes doivent être exposée pendant 24-48 heures pour être infectieuses, ce qui n’est pas le cas puisque nous nettoyons les excréments des chats tous les jours. Aussi, pour l’obtenir, vous devez toucher le caca avec les mains et le mettre dans la bouche. C’est peu probable !

En résumé

  •  Les chats qui se nourrissent et vivent à la maison avec nous, ne contractent ni ne diffusent la Toxoplasmose.
  • Si vous avez encore des doutes, vous pouvez vous faire tester pour Toxoplasmose, si vous l’avez eue, vous ne la retrouverez pas contrat. Si vous la traversez sans être enceinte, cette maladie passe généralement
    non détecté comme un rhume, donc si vous ne vous faites pas tester vous ne le saurez jamais.
  • Essayez de nettoyer le bac à sable avec des gants et de vous laver les mains ensuite. Les fèces de Les chats nourris n’ont pas la toxoplasmose, mais si vous ne leur faites toujours pas confiance, demandez à quelqu’un de le nettoyer pour vous ou portez des gants.
  • La meilleure chose à faire est de ne pas manger la viande ou de la cuire très bien et de bien la laver les légumes et tout ce que vous mangez, alors seulement vous éviterez la toxoplasmose.
  • N’abandonnez pas votre meilleur ami et votre partenaire pour quelque chose qui n’arrivera jamais. Si vous
    se remplir la tête avec des histoires effrayantes, être intelligent et obtenir de meilleures informations et
    de première main.

Ce que les chats apporteront à votre grossesse

Les chats sont des animaux protecteurs de la maison et de nos énergies. Un chat sait lorsque vous êtes enceinte, vous aide à équilibrer votre énergie et fonctionne également avec votre bébé. Les chats aiment généralement s’endormir sur le ventre lorsque vous êtes enceinte, et ronronne. C’est très bénéfique pour vous et votre bébé, et c’est une expérience unique et précieuse.

Les chats et les bébés sont compatibles

Quand le moment est venu d’être mère, vous pensez que vous n’avez pas le temps pour votre chat ?

Vous avez décidé de prendre la relève d’un animal, d’en prendre la responsabilité et d’en prendre soin, vous devez être cohérent et prendre en compte que votre vie va changer et le chat sera toujours là en tant que membre de la famille.

En fait, les enfants qui sont élevés avec des animaux sont plus sociables et plus heureux, il suffit de voir le visage d’un enfant qui joue avec un chat.
Les chats sont même gardés dans certaines maisons de retraite parce qu’ils sont bénéfiques pour les personnes âgées pour leur compagnie, le toucher, le ronronnement et la thérapie assistée par les animaux. Les animaux sont bons pour les gens, pour tout le monde.

D’autre part, si votre chat a des problèmes de comportement, vous devez savoir que ces problèmes ont une solution (qui ne consiste pas en un médicament avec des anxiolytiques).

Problèmes de comportement du chat à la naissance du bébé

Généralement, les problèmes de comportement lorsqu’un bébé rentre à la maison (ou les mois précédents) peut consister à ce que le chat urine ou défèque en dehors de sa litière, qu’il soit stresser, ou a une sorte d’agression (stress). Ce stress est généralement causé par le propre propriétaire du chat, consciemment ou inconsciemment.

Par exemple, pour le chat son territoire et son odeur est très importante, si on commence à lui fermer les portes (la pièce
du bébé plein de nouveaux meubles sans les phéromones de votre chat), le chat est stressé de ne pas pouvoir marquer cette zone avec ses phéromones ou l’explorer, de voir son territoire parfaitement contrôlé, l’une des principales activités d’être un chat.

Les phéromones de chat sont inoffensives, elles ne sentent pas, elles ne ressentent pas, elles ne sont pas pleines de microbes ou autres,  ce genre sont réservés à l’usage personnel du chat. Et le chat doits’ imprégner de cette odeur, de votre propre odeur, de tout ce qui vous entoure pour ressentir le calme et le confort.

Autre exemple, le changement d’habitudes de notre part. De jouer beaucoup avec le chat, d’avoir des routines quotidiennes avec lui, pour l’oublier complètement.

Les chats ne sont pas jaloux, ni envieux, ni haineux (tout ce qui est humain), mais il remarque, c’est que ses routines sont brisées et c’est un animal très routinier. Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez créer d’autres routines
quelques heures où vous pensez que lorsque votre bébé sera né, vous pourrez les consacrer à chat.

Un autre grand échec est de gronder le chat pour des choses que nous n’avons jamais faites auparavant.

C’est ce que le chat remarque et c’est ce qui provoque des problèmes de comportement.

En rentrant à la maison avec mon bébé, comment lui présenter le chat ?

À la naissance du bébé, vous pouvez apporter au chat des vêtements ou des chiffons imprégné de l’odeur du bébé pour qu’il la reconnaisse. Avoir un enfant est font partie des plus belles expériences de la vie, et cette joie doit être partagée avec les
chat, qui ne doit pas le voir comme un ennemi. Présenter notre fils au chat doit être le plus naturel et aimant, avec un réel désir de le partager comme un membre de plus de notre famille.

Il y a quelque chose de très important, pour le chat, un bébé n’est pas le même qu’un adulte : bouge différemment,  fait des bruits très forts et aigus, et sent différemment. C’est nouveau, donc il pourrait avoir peur de lui. Mais si nous agissons avec
naturel et nous le minimisons, nous verrons que peu à peu, le chat intéressé par ce nouveau petit être, et si nous le montrons avec joie, il voudra faire partie de tout ce nouveau bonheur.

Nous pouvons facilement laisser le chat s’approcher du bébé, avec calme, on peut le laisser dormir même à côté de lui. La seule chose à éviter est que le chat se couchera sur le bébé s’il est trop petit.
Alors profitez de votre bébé, de votre partenaire, de votre chat et de votre chien, de la famille, vous êtes tous ensemble.

Adopter Un Chat: Symptômes De Stress ou Problèmes Comportementaux

Si vous n’avez jamais vécu avec un chat, vous ne le saurez probablement pas distinguer quand le chat a un problème. Vous devez garder à l’esprit que le chat n’a pas l’intention de nous nuire et ne fait rien pour nous nuire. Chaque fois qu’il y a un problème de comportement, penser que c’est le chat qui a le problème et qu’il a besoin d’aide pour le résoudre.

Pour certains symptômes de stress ou de problèmes de comportement, il peut s’agir de cas l’élimination dans des endroits inappropriés ou l’agressivité. Si votre chat n’utilise pas le litière pour uriner ou déféquer, ou aucun des deux, c’est un problème qui nécessite une visite chez le vétérinaire car de nombreux facteurs peuvent l’influencer, d’une litière sale, trop haute ou inaccessible, voire problèmes de digestion, la douleur ou le stress causés par mille possibilités.

En revanche, si votre chat a un comportement agressif, vous devez différencier l’agressivité d’un jeu incontrôlé. Il est très important pour le chat d’avoir appris la maîtrise de soi et l’intensité de la morsure. En général, le chat ne mord pas fort et n’attaque personne.

Tout problème a une solution ! Avec patience, compréhension et constance.

Accueil